ET me voici reviendue !!!!
Après deux mois d'été à cuisiner léger ou alors à profiter de mes estivants venus pour trois semaines où j'ai cuisiné mes "classiques", tous les plats que j'avais bien réussi tout au long de l'année, voici donc venu le temps des nouveautés, des jours d'automne et d'hiver qui s'annoncent avec de nouveaux essais culinaires dont je viendrai déposer ici quelques recettes.
Après avoir passé l'été à cuisiner tout plein de confitures : cerises, pêches à la poudre d'amande, mûres, abricots aux amandes, poire à la badiane, figues violettes à la fleur d'oranger ou encore figues blanches à la vanille, j'ai eu envie de retrouver un gout de mon enfance : la gelée de coing et la pâte de coing bien entendu.
Je suis enchantée du résultat concernant la gelée (pour la pâte de coing il faudra attendre l'étape de séchage mais le gout est parfait), d'autant que j'avais décidé de faire le tout naturellement sans ajout de sucre gélifiant !!!
Voici donc la recette en petite quantité pour démarrer et à la suite d'autres recettes mises en ligne aujourd'hui !!

P1010858_copie

1 kg de coings (j'ai fait 3 pots mais tout dépend de la quantité d'eau)
sucre
eau


Tout d'abord éplucher les coings (en gardant les pelures et les pépins) et les couper en morceaux. Je précise que le coing est un peu dur et que ça m'a fait penser au découpage des potimarrons ou des cucurbitacées un peu dures elles aussi.

Mettre les morceaux de coing dans une casserole, recouvrir d'eau. Mettre pelures et pépins dans un torchon fin de coton dans l'eau avec les morceaux de coing. Faire cuire une vingtaine de minutes jusqu'à ce que le fruit soit tendre.

Une fois le coing cuit, séparer les fruits du jus à l'aide du passoire. Conservons le jus pour faire la gelée.

Dans une bassine à confiture, mettre le même poids de sucre que de jus et faire bouillir le tout. Laisser la gelée se faire (moi j'ai laissé cuire une quarantaine de minutes) jusqu'à ce que la gelée se fige sur une assiette froide (comme pour toutes les confitures).

Mettre dans des pots stérilisés au préalable et retourner les pots une fois remplis jusqu'à complet refroidissement.

Occupons nous à présent de la pulpe de fruit afin d'en faire de la pâte de fruit.

Une fois la pulpe bien égouttée, la mixer et la mélanger avec 3/4 de son poids en sucre. Pour ma part j'avais 400 g de pulpe, j'ai rajouté 300 g de sucre. Faire cuire le tout à la casserole jusqu'à ce que la pâte se détache des bords, entre 15 et 30 minutes suivant le degré d'humidité laissée dans les fruits après la première cuisson.

Étaler cette pâte dans un moule creux recouvert d'un papier sulfurisé, ne pas dépasser 2 cm de hauteur pour un meilleur séchage.

Laissez sécher plusieurs jours puis, retourner les plaques de pâte de coing pour faciliter le séchage. Dés que c'est suffisamment sec, vous pouvez couper la pâte en bâtons, carrés, ou petits losanges. Vous pouvez les rouler dans du sucre cristallisé, mais ce n'est pas impératif.

Bon appétit !!! Je vous donnerai des nouvelles de ma pâte de coing dès que nous l'aurons goutée !!!